Territoire des images

Carnet de recherches visuelles, par Raphaële Bertho

Le miroir photographique. Réflexions visuelles sur la posture spectatorielle

J’ai le plaisir de vous annoncer la publication de l’article Le miroir photographique. Réflexions visuelles sur la posture spectatorielle dans la revue Sociétés & Représentations 2014/2 (N° 38), p. 267-280.

Laurence Aërgerter, Louvre [Gabrielle d'Estrée et sa soeur, Ecole de Fontainebleau,  1594], 2008 © Laurence Aërgerter

Laurence Aëgerter, Louvre [Gabrielle d’Estrée et sa soeur, Ecole de Fontainebleau,
1594], 2008 © Laurence Aëgerter

La réflexion porte sur un corpus photographique contemporain (1980-2010) ayant pour thématique l’espace muséal. Ces représentations sont alors tout autant des miroirs tendus à l’institution que des développements d’une pensée sur ce champ. Résolument ancrées dans leur époque, ces images d’exposition s’intéressent notamment à une figure de premier plan de la nouvelle configuration muséale qu’est le spectateur. Après avoir présenté les modalités de l’émergence de cette thématique, nous verrons la manière dont les photographes interrogent la posture du visiteur et son expérience muséale. Le corps du spectateur se présente comme l’étalon de mesure de l’institution, mais aussi comme lieu de la médiation, du dialogue avec l’œuvre d’art. Un corps participe pleinement au spectacle muséal, l’individu étant alors acteur, voir architecte de cet espace.

The study is about a contemporary (1980-2010) photographic corpus thematically concerned with the space of the museum. The representations turn out as many mirrors offered to the institution as much as developments of a reflection on the matter. Firmly anchored in their time, these pictures of exhibitions show a special interest in a foreground character proper to the new museum configuration, that of the spectator. After recalling the stages and aspects of that theme in its growing we shall examine the way in which the photographers address the posture of the visitor and his museum experience. The spectator’s body is perceived as a measurement – standard for the institution, and also as the bearer of potential mediation and dialogue with the work of art. A body will fully participate in the museum planned as spectacle, any single character becoming an actor, perhaps an architect, of this dedicated space.

L’article est consultable sur Cairn (www.cairn.info/revue-societes-et-representations-2014-2-page-267.htm. ) et disponible en librairie.

Un grand merci aux photographes Muriel Bordier, Laurence Aëgerter, Arno Gisinger, et Nicolas Dhervillers.

Cette réflexion a été initiée lors de mon travail de DEA avec la rélisation de la série Regardez (2003-2005), puis s’est poursuivie et amplifiée dans le cadre des de l’ENST Telecom ParisTech en collaboration avec Cyril Thomas et Annie Gentes (2009). Elle a fait l’objet d’une présentation dans le cadre du colloque  L’Exploration du Corps dans les Arts organisé par les Têtes chercheuses (2011) puis du séminaire du LARHRA « Pôle Images, Sons, Mémoires » (2014).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 novembre 2014 par dans Non classé, Publications, et est taguée , , , .

Sur le fil

Follow Territoire des images on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :